Kamel DAOUD : Dis moi qui te défend je te dirai qui tu es…

orientalisme

Kamel Daoud est un chroniqueur algérien qui fait beaucoup parlé de lui depuis qu’il à écrit une chronique dans le journal Le Monde le 31 Janvier 2016. Dans cette chronique il revient sur les événements qui se sont déroulés à Cologne. Des agressions sexuelles commises pendant la nuit de la Saint-Sylvestre dont certains auteurs seraient des migrants. Kamel Daoud a utilisé alors sa plume pour reprendre tous les clichés collés aux musulmans sur leur rapport aux femmes et à l’occident.

Des intellectuels (historiens, sociologues, philosophes et anthropologues) lui ont répondu, dans une chronique également, en lui reprochant d’avoir véhiculé des clichés orientalistes.

Aujourd’hui des journaux comme « Valeurs Actuelles » ou « Marianne » ou encore des gens comme Valls ou Bruckner qui est connu pour ses positions contre l’Islam le soutiennent. Notre Torquemada de Premier Ministre affirme même que Kamel Daoud est victime d’une charge inouïe. Ce n’est pas vrai. Déplorons et condamnons ce cas de menace de mort en Algérie par un décérébré. Un procès est d’ailleurs en cours.

Il y à fort à parier qu’il ne soit défendu que par des gens qui ne connaissent de lui que cette chronique. Pour eux « Raïna Raïkoum » doit être le nom d’un groupe de Raï.

Ce qu’écrit Daoud est une honte car il accuse les migrants/les immigrés d’être incapables de respecter la femme car venant d’une culture où on ne la respecte pas. Il avertit les occidentaux contre ces barbares musulmans, sauvages et avides de sexe. Discours essentialiste qui propose une image monolithique des musulmans. Ce sont à ses yeux des êtres incapables d’entrer dans la « modernité de l’Occident ». Il suggère qu’il faudra les guérir de leur mal. Aussi, il passe aisément du migrant à l’islamiste.

Il peut laisser croire que ce qu’il dit des migrants est applicable aux immigrés en France. Volontairement ou pas il jette l’opprobre sur ces millions d’immigrés ou filles et fils d’immigrés de culture musulmane qui vivent paisiblement en Europe. Il abonde dans le sens de ceux qui prennent sa défense.

Nous avons le droit de dire que son texte sur Cologne est un ramassis de clichés orientalistes. Il s’agit d’un véritable procès à charge. Il suffit de relire l’admirable le livre d’Edward SAID « L’Orientalisme » et de convoquer son remarquable travail pour mesurer à quel point Daoud s’est enfoncé dans l’orientalisme le plus misérable. Un colonisé chez lui. Nous avons aussi le devoir de lui préciser que les auteurs des agressions sexuelles de Cologne n’ont pas encore été identifiés.

Ainsi contrairement à ce que disent ses défenseurs l’inquisiteur c’est bien lui.

Mais que Kamel Daoud ne s’inquiète pas, lui aussi recevra son prix Nobel de littérature ! Pas sûr que l’Algérie en sera fière…

L’OuvreBoite

 

Publicités


Catégories :DIVERS, INTERNATIONAL, POLITIQUE

Tags:, , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :