BELFORT : les socialistes se réjouissent alors que les gens souffrent…

PAUVRETE

« le Maire de Belfort mérite d’être réélu ! Et c’est le numéro de CAPITAL de mars qui l’affirme » Voici ce qu’on peut lire sur le site de campagne du maire sortant socialiste Etienne Butzbach. Les socialistes se félicitent d’un article élogieux paru ce mois dans le magazine CAPITAL. Ils sont heureux de lire que le maire a maitrisé la dette de la ville et que tous les voyants financiers sont au vert. C’est en tout cas leur lecture, grossissante…

C’est une vraie honte, une indécence totale.

Comment peut-on se réjouir de cet article alors que les voyants sociaux sont eux au rouge foncé ? Comment peut on se revendiquer socialistes et se réjouir des soi-disant bons résultats financiers au détriment des conditions sociales dans lesquelles vivent les belfortains ?

Faut-il rappeler les chiffres du chômage, le nombre de bénéficiaires du RSA, le nombre de travailleurs pauvres, des ménages pauvres, les logements insalubres, le nombre de familles monoparentales, le douloureux dossier du surendettement, le chômage des moins de 25 ans catastrophique ? Non tout le monde le sait sauf les socialistes.

Ces socialistes sont ils capables de tenir le discours de la réjouissance dans nos quartiers touchés par tous ces maux ?

Il faut alors aborder le sujet du bilan des socialistes.

Implication citoyenne : quand on consulte ses amis, quand on vient devant les citoyens avec des projets déjà décidés, quand on fait semblant d’impliquer les gens, cela s’appelle de la confiscation citoyenne.

Éducation, sports : Facile d’imposer la réforme des rythmes scolaires quand on n’a pas d’enfant scolarisé en maternelle ou en primaire. Cela évite de subir les désagréments d’une réforme imposée, couteuse et maintenant contestée par les enseignants. Quand au sport, sans commentaire, inutile de revenir sur la gestion coloniale du dossier de Belfort Sud.

Économie, emploi : Une CA-TAS-TROPHE. 5000 chômeurs, qui dit mieux ? Le sujet oublié, bâclé, sacrifié de cette mandature.

Urbanisme, mobilité : Plus d’un an de travaux dans toute la ville. Le PS a paralysé la ville durant de longs mois. Pas un belfortain n’a pas eu droit à une remarque d’un membre de sa famille ou de ses amis en visite. Le but non affiché est de sacrifier la voiture : pas sûr que cela soit une bonne idée ! Concernant le projet de rénovation des Résidences La Douce. Il s’agit d’une réflexion faite à la va-vite, non réfléchie, non concertée, une gestion en dépit du bon sens. Les promoteurs et les élus ont été incapables d’imaginer de faire venir dans cette partie de la ville un service public.

Solidarité et santé : La plus belle des choses que nous puissions faire c’est offrir à Belfort un nouveau médecin juste en votant…

Note globale de ce bilan catastrophique : 3 sur 10, le redoublement est nécessaire ! Revenez même dans 6 ans.

L’OuvreBoite

Publicités


Catégories :BELFORT, POLITIQUE

Tags:, , , , ,

1 réponse

  1. Merci pour cet article qui remet les choses en place.
    Analyse claire d’un arrangement avec la réalité mais les citoyens ne sont pas dupes.
    Le 23/03, cela se vérifiera dans les urnes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :