C’est quoi tes origines ?

Marche0 égalité 1983

Dans cet article nous souhaitons rappeler en quelques dates comment une partie des français qui ont la particularité d’être musulmans ou d’être identifiés comme tels sont perçus par la grande partie des français non musulmans et non perçus comme tels.

Dans la fin des années 70 on disait d’eux, des immigrés. Il s’agissait des parents venus du Maghreb, de Turquie ou d’ailleurs qu’on qualifiait parfois à juste titre d’immigrés. Ce qui n’était pas valable pour leurs enfants.

Au début des années 80 on parlait alors d’enfants d’immigrés ou issus de l’immigration bien qu’ils étaient français. On parlait de la jeunesse née en France, on disait Seconde Génération.

C’était la période où il y a eu un grand mouvement de jeunes né aux Minguettes (à Lyon)  que l’on a appelé la Marche des Beurs. Mouvement saboté politiquement par le parti socialiste par la création de SOS Racisme par Julien Dray et Harlem Désir.

Les milieux politiques parlaient d’intégration alors qu’ils parlaient de personnes françaises nées en France. Quelle était alors l’utilité de l’usage de l’intégration ?

Au début des années 90, Mustapha LOUNES créé le parti politique Génération Républicaine. Aussitôt le parti socialiste belfortain parlait de génération intégriste. Les socialistes et les communistes, quand vous n’êtes pas avec eux et que vous avez la peau bronzée vous êtes un intégriste. Si vous avez le « malheur » de fréquenter une mosquée vous passez dans la catégorie des terroristes.

Au début des années 2000 on parlait de communautarisme. C’était l’insulte suprême. Le principe était le même. Les personnes qui ont osé lever la voix, qui ont osé défier les politiques locaux, la gauche raciste les qualifiait de communautaristes.

Les mots ont évolué puisque maintenant on parle de diversité ou issu de la diversité. Encore une fois derrière ce mot il y a des réalités diverses. Savez-vous combien de noirs ont occupé un poste de ministre depuis 1981 ? Il y en a eu cinq…combien en équipe de France de football pendant la même période ?

Combien y a t-il aujourd’hui dans le gouvernement socialiste de personnes issues de la diversité ? Merci à Jacques Chirac qui est le 1er à avoir fait entrer au gouvernement une minorité visible. Et oui encore un autre mot pour désigner des français.

Concernant les femmes n’en parlons même pas. Si justement parlons-en. Il y a 27% de femmes à l’assemblée nationale française.  Et combien au Maroc, en Algérie ?  17 % au Maroc et 32% en Algérie. Donc, pas de leçons à donner.

La gauche a un vrai complexe vis-à-vis de ces questions des origines et de leur représentativité. Ils ne comprennent pas qu’il existe une injustice, une anomalie républicaine qu’il ne faut pas avoir honte  de dénoncer, de vouloir corriger et d’assumer.

 Aidez la gauche à sortir du communautarisme blanc !

L’OuvreBoite

Publicités


Catégories :POLITIQUE

Tags:, , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :